Module A, épreuve 1: le poomsae

Poomsaes à connaître: 

  • Poomsae 1: Taegeug il Jang

  • Poomsae 2: Taegeug yi Jang

  • Poomsae 3: Taegeug sam Jang

  • Poomsae 4: Taegeug sa Jang

Chaque poomsae est noté sur 20 points. 

  • 8 points sur la précision: connaissance du diagramme et exécution détaillée de chaque technique. Chaque erreur de diagramme (mauvaise jambe devant, mauvais bras, mauvais mouvement) enlève 2 points. 

  • 12 points sur la réalisation: équilibre, transitions, vitesse, puissance, force, rythme, expression de l'énergie

Le jour du passage de grade, il faut exécuter le poomsae 4. Ensuite il faudra exécuter celui tiré au sort entre le 1, le 2 et le 3.

Module A, épreuve 2: les kibons (noms des techniques)

Module B, épreuve 1: l'arbitrage

L'épreuve d'arbitrage se complexifie à partir de la ceinture bleue. Il y aura une épreuve de gestuelle comme tous les grades précédents, mais une épreuve de questions réponse s'y ajoute. Le jury pose 3 questions, le candidat est noté sur 5 points par question, donc 15 points. 

L'épreuve de gestuelle est notée sur 6 points ce qui donne 21 points pour l'épreuve d'arbitrage. 

EPREUVE GESTUELLE: 

Les gestes et les mots doivent être dits de façon claire, nette et précise comme lorsqu'on arbitre un combat. 

  • Appel des combattants bleu et rouge : Chong - Hong

  • Faire saluer les combattants : Tchaliott, Kyonyé

  • Mettre les combattants en position de combat : Jumbi

  • Démarrer le combat : Sijhak

  • Kalyo : Interrompre le combat

  • Kesso : Reprendre le combat

  • Keuman : Terminer le round ou le combat

  • Gam Jeom : mettre une pénalité à un des deux
    combattants

  • Geste de pousser (après un gam jeom)

  • Geste de fight (après un gam jeom)

  • Geste de retenir (après un gam jeom)

  • Geste de sortir de l’aire (après un gam jeom)

  • Compter jusqu’à 8 (1-Hanna / 2-Doul / 3-Set / 6-Net / 5-Das(eut) / 6-Yas(eut) / 7-Hilgop / 8-Yadeul)

  • Compter jusqu’à 10 (1-Hanna / 2-Doul / 3-Set / 4-Net / 5-Das(eut) / 6-Yas(eut) / 7-Hilgop / 8-Yadeul / 9-Ahop / 10-Yeul)

EPREUVE QUESTIONS:

1. Quelles compétitions nationales nécessitent une qualification régionale et comment sont fixée les quotas régionaux de qualification ?
Réponse : La coupe de France minimes, les championnats de France cadets, les championnats de France junior, les Championnats de France sénior. Les quotas régionaux de qualification sont calculés en fonction du nombre de licenciés dans la ligue la saison 
précédente. En Auvergne-Rhône Alpes, les 5 premiers de chaque catégorie sont qualifiés.
 

2. En compétition combat avec le matériel électronique, citez l’ensemble des protections.
Réponse :
- Pour les benjamins-minimes : casque non électronique, plastron électronique, mitaines, protège avant-bras, coquille, protège tibia, pitaines électroniques.
- Pour les cadets et vétérans : casque à bulle, plastron électronique, mitaines, protège avant-bras, coquille, protège tibia, pitaines électroniques.
- Pour les juniors/sénior : Casque électronique, protège-dent, plastron électronique, mitaines, protège avant-bras, coquille, protège tibia, pitaines électroniques.

 

3. Quel est le barème de points validés en combat ?
Réponse :
Coup de poing : 1 point
Coup de pied direct valide au plastron : 2 points
Coup de pied retourné valide au plastron : 4 points
Coup de pied direct valide au visage : 3 points
Coup de pied retourné valide au visage : 5 points
1 Gam jeom (sanction) : 1 point attribué à l’adversaire

Module B, épreuve 2: la théorie

L'épreuve théorique se compose de trois questions notées chacune sur 3 points. 

1. Quel est le rôle et l’objet de la F.F.T.D.A ?
Réponse : la FFTDA a pour objet de permettre l'accès de tous à la pratique du Taekwondo, du Hapkido, du Tang Soo Do, du Soo Bahk Do et des Disciplines Associées au Taekwondo, de réglementer, d'organiser, de diriger, de contrôler et de développer en France, sur le territoire métropolitain, ainsi que dans les départements et territoires d'outre-mer, le Taekwondo et les disciplines associées au Taekwondo, dans le cadre de la législation en vigueur et notamment des textes réglementant le sport en France, ainsi que l'enseignement du Taekwondo et de toutes les disciplines associées au Taekwondo.


2. Citez 2 français médaillés olympiques.
Réponses possibles : Pascal GENTIL, Myriam BAVEREL, Gwladys EPANGUE, Anne Caroline GRAFFE, Marlène HARNOIS, Haby NIARE


3. Que signifie F.F.T.D.A ?
Réponse : Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées

Module C, épreuve 1: les han bon kyorugui

Les han bon kyorugui sont des attaques/défenses avec les mouvements des poomsae pour montrer leur efficacité

Protocole: 

  • Les deux pratiquants se saluent

  • Les deux pratiquants se mettent en jumbi seugui (comme en poomsae)

  • L'attaquant recule la jambe droite en position ap koubi seugui et fait en même temps ale maki avec le bras gauche. Il pousse le kihap durant ce mouvement. 

  • Au kihap du défenseur, l'attaquant avance en ap koubi seugui jambe droite devant, et attaque le défenseur en coup de poing au niveau du visage.

  • Le défenseur fait son enchainement en prenant garde à la position de ses pieds et à ses blocage et ripostes.

Programme: 

  • Exécuter deux enchainements différents en n'utilisant que des techniques de bras

  • Exécuter deux enchainements en n'utilisant que des techniques de pieds

Les candidats exécutent leurs enchainements et sont notés sur 20 points, dont: 

  • 5 points pour l'originalité

  • 5 points sur la précision des blocage et attaques

  • 5 points sur la précision des positions 

  • 5 points sur le respect du protocole

Module C, épreuve 2: les combats

Pour l'épreuve des combats (équipés de plastrons), les partenaires vont faire 4 rounds. Il faudra montrer leur capacité à attaquer/défendre côté ouvert (c'est à dire côté ventre) et attaquer/défendre côté fermé (côté dos). 1 round d'attaque côté fermé, 1 round d'attaque côté ouvert, 1 round de défense côté ouvert et un round de défense côté fermé. 

 

Les candidats sont évalués sur 30 points sur plusieurs critères (liste non exhaustive):

  • La vitesse d'attaque et la variété

  • L'efficacité des attaques

  • La variété des coups et des niveaux (plastron, tête...)

  • La vitesse de réaction

  • La complexité et l'exécution la riposte

  • L'efficacité de la protection de et de la riposte

  • L'attitude de combat: kihap (cri), step (déplacements), garde ...

Module C, épreuve 3: Ho shin Soul (self-défense)

Programme: 

  • Se dégager d’une saisie de poignet simple miroir

  • Se dégager d'une saisie de poignet simple croisée

  • Se dégager d'une saisie de poignet double sur un poignet

  • Se dégager d'une saisie double sur deux poignets de face

Protocole: 

  • Les deux pratiquants se saluent

  • Les deux pratiquants se mettent en jumbi seugui (comme en poomsae).

  • Le défenseur éloigne les deux poings de son tronc pour que l'attaquant puisse effectuer la saisie de poignet(s). 

  • L'attaquant saisie le(s) poignet(s) du défenseur qui doit immédiatement réagir et montrer comment se défendre sur ce genre de saisie. 

En général, deux possibilités s'offrent au défenseur, soit celle d'une clé de bras, soit celle d'un dégagement - riposte.

L'épreuve est notée sur 20 points sur plusieurs critères (liste non exhaustive):

  • La vitesse de réaction

  • La complexité et la qualité d'exécution

  • L'efficacité et le réalisme de l'enchainement

  • L'attitude de combat: kihap (cri), détermination, garde ...